Par Luiz
21 mars 2017 · Lecture de 1 min

Découvrez l'histoire de Buildigo


Maison confortable avec des plantes

Pour le commun des mortels, l'achat d'un bien immobilier représente un rêve ultime, auquel il n'est souvent possible d'accéder qu’après de nombreuses années de dur labeur. Ce rêve, on l’imagine beau, paisible, et certainement pas comme un parcours du combattant, semé d’embuches et de coûteux imprévus. Pourtant, il n’est pas rare pour les nouveaux propriétaires de rencontrer un certain nombre de désagréments dans leur quête du bonheur d’avoir un chez soi à l’image de leurs désirs.

Ce fut notamment le cas de mes parents lorsqu’ils achetèrent un appartement dans l’est lausannois en 2008. Ils ont alors pu réaliser un rêve qui leur était tout juste accessible à cette époque-là. Depuis, le libor s’est écroulé, le prix de l’immobilier est monté en flèche et cela encouragea de nombreuses personnes à investir dans la pierre.

En 2014, après une longue et mûre réflexion, mes parents décidèrent de changer le carrelage et la cuisine de l’appartement familial. Le projet consistait à détruire le mur séparant la cuisine du salon, à changer le carrelage de tout l’appartement et également à installer une cuisine américaine. Au début, mes parents étaient perdus, livrés à eux-mêmes pour concrétiser leur projet. Après s’être abondamment documentée, ma mère finit par trouver la cuisine idéale en visitant le showroom d’une entreprise de la région. L’entreprise en question lui proposa un devis pour l’installation de la cuisine, comprenant le prix et les délais de réalisation des travaux.

Une fois l’offre acceptée, encore fallait-il trouver un bon carreleur. Ma mère se mit donc à demander des offres à tout va, à des entreprises de carrelage sur lesquelles elle ne disposait d’autre information que leur nom et adresse. Elle n’était donc en mesure de fonder sa décision que sur le seul critère du prix.

Après 15 jours et quelques devis reçus, elle sélectionna le moins onéreux d’entre eux. Toutefois, avant de pouvoir débuter la remise en état du carrelage, il était nécessaire d’abattre le mur séparant la cuisine du salon. C’est alors que ma mère demanda à un entrepreneur une estimation des coûts de cette prestation. Un premier devis fût estimé en 30 secondes pour 2200 CHF, un deuxième pour 1400 CHF et un troisième pour 600 CHF « au black » établi par une connaissance du carreleur, lequel se proposait également de repeindre les murs et le plafond.

Mes parents, n’y connaissant pas grand-chose au bâtiment sautèrent à pied joint sur « l’opportunité » offerte par la connaissance du carreleur. Une fois la peinture séchée, des traces de rouleaux de peinture apparurent. Les murs et le plafond avaient été repeints sommairement par un homme à tout faire qui n’a d’ailleurs jamais donné signe de vie pour corriger le tir. Même son de cloche pour le carreleur lorsqu’il lui a été demandé de changer les joints.

Après le fâcheux épisode du carreleur et du «peintre », l’entreprise chargée de poser la cuisine finit ses travaux avec pas moins de 8 semaines de retard sur le planning et factura un surplus de 5000 francs pour la réalisation et la pose.

En observant la catastrophe que furent ces travaux et le sentiment d’impuissance auquel dut faire face ma mère, l’idée d’une plateforme permettant de mettre en relation des propriétaires avec des entreprises de confiance et bénéficiant d’un réel savoir-faire commença à germer. Une solide équipe partageant cette vision se joignit rapidement à l’aventure. Le projet Buildigo était né.


Par Luiz
Co-fondateur de Buildigo.ch
20 mai 2017

Subventions pour mes travaux - A quoi ai-je droit ?

Par Raphael
Lecture de 5 min
21 mars 2017

Carrelage de Sol, comment choisir ?

Par Luiz
Lecture de 3 min
21 avril 2017

Peinture intérieur, comment choisir ?

Par Raphael
Lecture de 6 min